Train et feuilles mortes, un problème planétaire.

Comme tous les automnes, certaines lignes connaissent des retards à cause des voies rendues glissantes par les feuilles mortes écrasées sur le rail. Je vous en avait parlé dans cet article.

Comme tous les automnes, certains de ceux qui subissent ces retards ironisent et, souvent, revient la sentence définitive: « y a bien qu’en France qu’on voit ça ! ». Eh bien non.

La preuve en quelques images dénichées avec l’aide de Google Traduction.

En Allemagne

En Autriche, les feuilles ont même mené à une collision.

 

Aux Etats-Unis

 

Au Royaume-Uni

 

En Suisse, sur le blog des CFF

 

En Belgique

 

Aux Pays-Bas

Agent circulation à la SNCF, passionné de chemin de fer, de photo et de nouvelles technologies.

Publié dans Ca déraille !
3 commentaires sur “Train et feuilles mortes, un problème planétaire.
  1. jean dit :

    Nous en avons fait l’experience en revenant de Granville au mois d’octobre le train a mis 40mn de plus mais les voyageurs ont été informés gros titre dans les journaux locaux

  2. Youpi dit :

    Sur les trains je ne connais pas mais en voiture j’ai testé et je veux bien vous croire.
    Un temps automnal, une bonne couche de feuille mortes bien écrabouillées, une bonne pluie et ma voiture a raté le virage. J’avais pourtant bien décéléré, mais une plaque de verglas, à coté, c’est de la rigolade.
    Moi et la voiture on s’en est sorti sans casse mais assez… surpris.

  3. François dit :

    En Limousin les automobilistes disent que les feuilles mortes sont aussi dangereuses que le verglas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*