Les facilités de circulation: explications et réflexion…

Et c’est reparti pour un tour, nos facilités de circulation sont à la une de l’actualité de ce 11 Février 2014. A l’origine de ce petit succès, un rapport de la cour des comptes qui pointe leur coût forcément « trop élevé ».

Les facilités de circulation, c’est quoi, d’où ça vient, ça concerne qui ?

BilletsLes facilités de circulation, ce sont des tarifs préférentiels accordés aux cheminots et à certains membres de leur famille. Leur mise en place date des anciennes compagnies de chemin de fer qui existaient avant la création de la SNCF. Elles vont doucement sur leur centaine d’années. On notera donc que, comme notre statut et notre caisse de retraite,  ce n’est pas un truc inventé par un organisme public mais par des entreprises privées qui y trouvaient donc forcément leur compte. Elles ont été créées pour compenser et faciliter la mobilité géographique des cheminots.

Sont donc concernés, le cheminot, actif ou retraité, son conjoint (marié, pacsé ou en concubinage déclaré depuis plus d’un an), ses enfants (jusqu’à 21 ans), ses parents et grand-parents ainsi que ceux de son conjoint. C’est tout ! Les cousins, oncles, frères, copains ne sont pas concernés contrairement à ce que j’ai pu lire.

Techniquement, ces facilités de circulation se présentent sous la forme d’une carte pour le cheminot et de coupons nominatifs pour les ayants droit. La carte et les coupons doivent être accompagnés d’une pièce d’identité et de billets au bon tarif pour permettre l’accès au train. Contrairement à ce que j’ai aussi pu lire, il est donc impossible de les céder à n’importe qui. Seul l’ayant droit ou le cheminot peuvent utiliser les facilités qui leurs sont accordées.

Pour le cheminot, les facilités de circulation accordent la gratuité totale sur les trains sans réservation obligatoire (TER, partie SNCF du RER, certains Intercités). Pour les trains à réservation obligatoire (TGV et certains Intercités), nous devons nous acquitter du paiement de la réservation soit 1,50€ en période normale ou 8,90€ en période de pointe. Par an, nous disposons de 8 dispenses du paiement de la réservation.

Du côté des ayants droits, notre conjoint et nos enfants disposent d’une réduction de 90% sur tous les trains ainsi que de 16 trajets gratuits dans l’année. Ils doivent par contre toujours payer la réservation sur les trains où elle est obligatoire.

Du côté de nos ascendants et de ceux de notre conjoint, ils disposent de 4 dispenses de paiement valables du premier train emprunté jusqu’au surlendemain à midi. Ils payent systématiquement la réservation pour les trains où elle est obligatoire.

Dit comme ça, ça fait beaucoup et on s’imagine que ça va doit coûter une fortune à la SNCF et c’est ce que laisse entendre la cour des comptes.

Combien ça coûte ?

Photo CC : donaldtownsend - Flickr

Photo CC : donaldtownsend – Flickr

Mais au fait, quel est t’il ce coût ? C’est bien là, le problème, ils sont bien infoutus de le dire et pour cause c’est impossible à calculer.

Effectivement, comment savoir s’il y a un manque à gagner ? Quand un cheminot ou un ayant droit réserve une place, qu’est ce qui prouve qu’elle aurait été réservée par un client ? La question mérite d’être posée. Je ne prends le train qu’une ou deux fois l’an et j’ai toujours eu horreur du monde. Je vise donc toujours des trains à des heures où ils sont peu chargés. Quand je suis dans une voiture TGV remplie à 50%, en quoi le fait que je ne paye que ma réservation constitue un manque à gagner pour la SNCF ? Au contraire, les 1,50€ que je débourse, même tout petits, constituent une recette supplémentaire.

Il m’est arrivé de devoir prendre le train en heure de pointe. J’ai le souvenir cuisant d’un Paris – Mâcon TGV plein comme un œuf. Là, effectivement, ma réservation en période de pointe à 8,90€ génère une perte pour la SNCF. Problème, comment calculer cette perte ? Avec le yield management, impossible de savoir combien mon siège se serait vendu. Aurait il été acheté au tarif prem’s à 20€ ou en dernière minute à 81€ ? Bien malin qui pourra le dire !

Voila donc le rapport de la cour des comptes qui avance une fourchette allant de 50 à plus de 100 millions d’euros. Comme dirait l’autre : »Ca, c’est pas une fourchette. C’est un râteau ! »

Qui paye ?

Evidemment, comme à chaque fois que le cas des cheminots est évoqué, certains hurlent à la dépense inconsidérée de leurs impôts. Mais qui paye ? Les clients de la SNCF. L’EPIC SNCF, s’il est propriété de l’état, tire ses revenus de ses contrats commerciaux que ce soit le billet du particulier qui prend le TGV, le contrat du chargeur qui fait transporter sa marchandise en train ou celui du conseil régional qui délègue le TER à l’entreprise. Rappelons le, les seuls chèques que l’état fait à la SNCF ne sont que des compensations pour les tarifs réduits qu’il oblige la SNCF à accorder à certaines populations. On parle ici des tarifs réduits des militaires, des parlementaires, des accompagnateurs de personnes handicapées, des familles nombreuses, des abonnements de travail,…

Ce sont donc les clients de la SNCF qui payent, comme les clients des constructeurs automobile payent les réductions des salariés sur l’achat de leurs véhicules personnels. Comme les clients payent les tarifs préférentiels et/ou gratuités des employés de la grande distribution, des banques, des opérateurs de téléphonie, bref de toutes les entreprises qui accordent des facilités à leurs salariés et elles le font presque toutes.

Élevé ou pas, ça a tout de même un coût !

Pas sûr car il faut voir les choses dans leur globalité. L’entreprise est nationale. Nous sommes donc souvent embauchés sur des postes loin de chez nous. Si nous l’acceptons c’est aussi parce que nous savons que nous pourrons facilement voir notre famille grâce aux facilités de circulation. Qui acceptera encore cela si elles disparaissent ? Ce recrutement large a par ailleurs un avantage pour l’entreprise : pouvoir aller chercher les bons profils pour un poste même si les candidats ne sont pas dans le même bassin d’emploi. Cela facilite donc grandement le recrutement.

D’une manière générale, quand on signe à la SNCF, on sait qu’on va subir des contraintes et qu’en contrepartie, on aura des avantages. Les facilités de circulation, en plus de nous permettre de maintenir un lien familial correct, sont une compensation au mode de calcul de nos salaires. En effet, il est moins favorable que celui appliqué dans le régime général. Entre les Dimanches/Fériés et les heures de nuit moins majorés qu’ailleurs, nous perdons de l’argent tous les moins. Ça aussi, nous l’acceptons parce que nous avons des compensations dont les facilités de circulation font partie. Bref, le régime social des cheminots, ce sont certes des avantages mais ils sont à mettre en face d’inconvénients. Toute vision sur nous qui ne tiendrait compte que des uns sans parler des autres serait fausse et se révèle bien souvent militante. Je l’ai déjà dit et écrit, entre nos plus et nos moins, au global, on n’est ni mieux ni moins bien traités que les autres salariés mais revenons à nos facilités de circulation.

Bonne année 2013

L’air de rien, lâcher des voyages à tarifs très réduits coûte certainement moins à l’entreprise que de devoir nous payer sur les mêmes bases que tout le monde. Dans ce cas, peut on vraiment affirmer que les facilités de circulations représentent un coût ? Il y a plutôt de grosses chances pour que ce coût cache en fait de belles économies sur la masse salariale des cheminots. L’entreprise y trouve également son compte en se facilitant le recrutement et la mobilité (nationale, rappelons le) des cheminots.

Dans ce contexte, la cour des comptes devrait faire preuve de prudence car la remise en cause des facilités de circulation pourrait bien être une fausse économie. Souvenons nous que les concessions effectuées par le gouvernement lors de la dernière réforme de notre système de retraite ont mené à une hausse de la masse salariale de l’entreprise car les cheminots n’étaient plus mis à la retraite d’office (et ils sont maintenant nombreux à faire des années supplémentaires) et bénéficiaient d’un échelon supérieur dans la grille des salaires.

Faire encore des « économies » qui se transforment en dépense supplémentaire tout en générant de la frustration chez les cheminots n’est pas forcément ce qu’il y a de plus malin à faire.

Agent circulation à la SNCF, passionné de chemin de fer, de photo et de nouvelles technologies.

Publié dans Ca déraille ! Tagués avec : , , , ,
162 commentaires sur “Les facilités de circulation: explications et réflexion…
  1. stephane dit :

    Superbe article. Je vais l’afficher à la feuille et le distribuer dans mes trains.

    • Sisco dit :

      Très clair et précis, les médias oseraient-ils diffuser une telle vérité? Je n’en suis pas sûr.

      • Sylvain Bouard dit :

        Ne faisons pas des médias un tout. Il y a des tas de journalistes qui font du bon boulot. Voir Médiapart, Arrêts sur images,…

    • Mimilapetitesouris dit :

      Comment la cours des comptes peut elle chiffrer le coût de cet avantage social alors que la majorité des ces facilités de circulations est :
      variable en nombre et en âge selon le lien de parenté.
      Annoncer 1.1 million de bénéficiaires comme si leurs droits étaient identiques et perpétuels…
      Ne pas parler des conditions d’obtention (âge, situation financière et administrative pour les enfants)

      Ne pas dire qu’ils sont limités à 2 aller/retour par an pour les grands-parents.
      Non cumulables pour les ayants droits lorsque plusieurs membres d’une même famille sont cheminots.
      En effet dans ce cas UN SEUL membre de la famille cheminot est délégataires des facilités de circulation des ayants droits.
      On s’étonne que la proportions d’actifs par rapport aux ayants droits n’est que de 15% alors que l’effectif pour exemple est passé de plus de 500 000 en 1938 à 145 000 aujourd’hui.
      On ne parle pas de la structure de la pyramide des âges des effectifs de l’entreprise qui génère des départs en retraites en masse depuis plusieurs années pour expliquer cette proportion de 15%….
      Pour finir
      COMMENT la Cours des Comptes peut elle définir cette somme alors que la majorité des facilités de circulation sont validés par leurs porteur par l’inscription de la date du voyage et ou le compostage du billet qui de ce fait ne peut chiffrer sa valeur puisque la distance, la fréquence, la destination ne sont pas connus ?

      • tranchant dit :

        entierement d’accord avec millepate comment peuvent -ils comptabilises ces chiffres d’utilisateurs et le cout ce n’est pas parce qu’il y aurait un nombre de cheminots actifs retraités ayants droits qui seraient de xxxxxxx que ces xxxxxxx sont utilisés par leur detendeurs cela prouve bien qu’ils cherchent a culpabiliser les cheminots de brebis galeuses IL FAUT Y METTRE UN COUP D’ARRET CA SUFFIT!!!!!!!!

    • DENIZE Alain dit :

      Très bonne explication, pas versée dans le parti-pris absolu ,
      Et tout ces gens là de la cour des décomptes ( c’est exprès …) on leur demande des comptes ???
      Que neni, ils ne doivent de compte à personne, ce sont des magistrats !
      Alors si ils veulent on va faire les comptes des caisses noires de nos députés et sénateurs ( alimentées par nos impôts ) et de leurs avantages exorbitants…
      Je ne suis pas Cheminot mais passionné de trains et des gens qui les font avancer !!!
      Méfiez-vous de la désinformations, elle est présente à chaque fois que tout ces gens qui gouvernent ou informent , parlent, écrivent, etc…

  2. radiosoltrains dit :

    Bonsoir

    Très bon article, mais il apparait en réalité que personne ne paie nos places. Ce n’est pas compensable de quelque manière que ce soit 🙂

    • Sylvain Bouard dit :

      Disons que, dans le cas où l’on occupe une place dans un train bondé, on peut penser qu’elle aurait été vendue à un voyageur lambda, donc plus cher. Ça crée donc un manque à gagner. Ce manque à gagner est il provisionné par l’entreprise en le répercutant sur les autres voyageurs ou pas ? Mystère. Si oui, les clients payent nos FC, si non, ça passe en perte et profit. Honnêtement, sur un TGV plein, je ne pense pas que ce soit même une vingtaine de cheminots qui génèrent des pertes financières.

      Donc, effectivement, la question n’est pas que de savoir qui paye mais s’il y a quelqu’un qui paye pour ça.

      • Tophe dit :

        Excellent article. Mais au regard du salaire qu’on touche, j’ai plutôt tendance a penser que se sont les cheminots qui payent pour les Facilités de circulations indirectement.

        • tranchant dit :

          ce commentaire de tophe répond tout a fait a la realité nos facilités de circulation sont payées par une partie de notre salaire qui est calculée sur la base d’une grille aux abonnés mensuels dit libre circulation domicile travail c’est donc bien directement une partie de notre salaire qui est retirée sur notre fiche de paye ce qui n’est pas le cas des parlementaires et autres categories sociales qui sont compensées par nos impots voir pas du tout mais il est tellement plus facile d’accuser le cheminot de la peste et du choléra

          • Jean-Paul dit :

            Cette histoire de calcul sur la base d’un tarif bien identifié (abonnement de travail, pourcentage du salaire, fraction d’un abo France entière…etc. La référence étant variable selon les versions) est une légende tenace, mais fausse, qui court au sein de l’entreprise depuis très longtemps. Si tel était le cas, l’entreprise aurait obligation de faire figurer la somme sur la fiche de paie en tant qu’avantage en nature sous peine de se mettre hors la loi. Il n’en est rien. Comme expliqué par Sylvain, il s’agit là d’avantages octroyé au personnel à une époque où, le chômage étant inexistant, les chemins de fer avaient du mal à recruter et à garder leurs employés. En contrepartie de salaires modestes, elle offrait à ses agents des avantages pour les inciter à rester : train gratuit (à l’époque le réseau était très étendu et l’usage de la voiture n’était pas très répandu), économat pour faire ses courses à moindre prix, charbon gratuit pour le chauffage, loyers modestes dans les cités cheminotes, service médical gratuit…etc. Avantages maintenus lors de la création de la SNCF en 1937. Certains de ces avantages ont totalement disparu aujourd’hui mais étaient encore là en 1977 quand je suis rentré à la SNCF. Une chose est sûre, c’est que l’usage des FC est très variable selon les agents et l’endroit où ils travaillent. Ayant beaucoup bougé pendant ma carrière, j’ai pu constater que si à Paris, pas mal d’agents d’origine provinciale l’utilisent de temps en temps, en province, la situation est différente et l’usage en est beaucoup plus restreint. 2 à 3 fois par an, voire jamais pour beaucoup (hors domicile/travail pour les agents habitants autour de grandes villes). Personnellement, de 4 à 5 fois par mois quand je travaillais à Paris alors que mon épouse était restée en Bretagne (mais, dans mon service, j’étais le plus gros utilisateur et de très loin), je suis passé à 3 à 4 fois/an depuis que je suis à la retraite. Quoi qu’il en soit, le calcul du manque à gagner reste absolument impossible du fait des tarifs appliqués avec le yield management, du taux de remplissage des trains mais aussi du fait que rien ne dit que les bénéficiaires choisiraient le train s’ils devaient le payer. Il serait intéressant de savoir comment la Cour des Comptes fait son calcul. Cela reste cependant un avantage précieux que nous devons défendre mais avec la montée en puissance de Ouigo, ID TGV et autres trains inaccessible aux titulaires de FC (sans parler des TER qui ne vont pas forcément rester dans le giron de la SNCF selon les régions) « l’avantage » va forcément régresser. Hélas.

      • Laurent Outang dit :

        Si le manque à gagner pour la SNCF est soumis à débat (10 millions pour la SNCF, 50 à 100 millions pour la cour des comptes), les contributions versées par les bénéficiaires en participation aux frais de réservation et part non couverte par les 90% de réduction) sont de 19,8 millions d’euros au total en 2011. Soit tout ou partie de cet avantage payé par les cheminots eux mêmes.
        Les cheminots se payent http://lexpansion.lexpress.fr/economie/billets-gratuits-de-la-sncf-la-cour-des-comptes-denonce-une-facture-trop-salee_428142.html#wth7vzYxOPUT2FVe.99

  3. michou dit :

    Très bon commentaire, il aurait fallu juste préciser qu’en ce qui concerne les militaires ,gendarmes et leurs familles, disposent de 75% de réduction,ce qui est juste 15% de moins que la famille du cheminot et que nos députés,et autres du gouvernement voyage gratuitement .

    • Sylvain Bouard dit :

      Ce serait faire le petit jeu bien en vogue qui consiste à se plaindre de ce qu’ont les autres, donc, ce sera sans moi. Qu’ils gardent ça… et nous aussi.

    • KEITH dit :

      Les familles de militaires et de gendarmes ne disposent en aucun cas de 75% de réduction !
      Il y a une carte famille qui offre une réduction de 50% et uniquement jusqu’à la majorité des enfants. Ce qui n’offre aucun avantage par rapport à une carte 12/25 et même encore moins, puisque pour en bénéficier, il faut obligatoirement voyager avec le militaire ou le gendarme ; donc aucun intérêt.
      Sinon, est-ce que comme pour les militaires et les gendarmes, cet avantage s’arrête aussi pour les cheminots au jour de leur départ à la retraite ?

      • Valoue dit :

        Je suis désolé Keith mais je ne voulais pas rentrer dans ce débat. Oui nous cheminots avons cet avantage avec ces billets mais vous dans la gendarmerie vous en avez et même un énorme que vous vous dispensez bien d’en parler. Qui paye votre loyer lorsque votre époux gendarme est en activité c’est nous contribuable qui payons votre loyez et ça on ne vous fait aucun reproche donc je pense que si l’Etat veut aller plus loin et il faudra remettre tout à plat que ce soit pour nous ou pour toutes autres personnes ayant des avantages. Alors battons nous tous ensemble pour ne perdre aucuns acquis

    • Pépère dit :

      Bonjour,

      Comme il est précisé dans l’article, l’état compense la différence de prix en faisant un chèque à la SNCF donc aucune perte pour elle. De même, cela ne me dérange que les cheminots aient une facilité de circulation, ce qui me gêne, c’est ceux qui en bénéficie alors qu’ils n’y ont jamais travaillé. En même temps cet article pour que les cheminots se fassent passer pour des victimes. Commencez par faire un travail correct car les retards à répétition c’est fatigant ça vous permettra de redorer votre blason auprès de la clientèle.

      • Sylvain Bouard dit :

        STOP ! Nous ne sommes victimes que d’une chose, une vision tronquée de la réalité de nos conditions sociales.

        Je réécris donc ce que j’écris depuis des mois partout où je mets le clavier : entre ce qu’ils ont en plus et ce qu’ils ont en moins, au global, les cheminots ne sont ni mieux ni moins bien traités que les autres.

      • Mickaël dit :

        L’état ne paye que 30% de la valeur réel de leur carte de circulation première classe (cf rapport cours des comptes). Donc renseignez vous avant de dire que l’état fait un chèque et qu’il n’y a aucune perte! Pour les retard certes certains son imputables à la SNCF mais pas tous (conditions climatiques, accidents aux passages à niveaux, accident de personnes, incivilités à bord des trains et j’en passe). Je vous ferais remarquer que le taux global, bien qu’il ai régresser ces dernières années est équivalent a nos voisins européens (sauf la suisse exceptionnel dans ce domaine il faut l’avoué, mais l l’Allemagne ne fait pas mieux).

      • Bibi dit :

        Bonjour,
        Ce genre de réflexion : « cet article pour que les cheminots se fassent passer pour des victimes. Commencez par faire un travail correct car les retards à répétition c’est fatigant » me gonflent ! Les cheminots ne veulent pas être des victimes mais juste arrêter des fausses idées dont ont la plupart des citoyens français. Aussi, parce que la SNCF ne vous permet pas d’arriver « à l’heure » quelques fois (dont les causes peuvent être externes à la SNCF) alors leurs salariés n’ont pas le droit de s’exprimer et défendre leurs conditions sociales !? Belle mentalité ! Mais quand je vois des tas de citoyens comme vous qui ne pensez qu’à arriver à l’heure alors que par exemple , sur une situation vécue une fois dans le train, d’une dame faisant une crise d’épilepsie, des voyageurs sont venus demander à la contrôleuse qui gérait avec les pompiers la situation, s’ils pouvaient arriver à l’heure car ils avaient un rdv ou une croisière en bâteau !! Pfff ! Choquant ! Arrêtez de critiquer et tendez vers un peu plus d’humanité !

        • maguy dit :

          Mieux arriver en retard , que pas du tout , vous ne connaissez la complexité du réseau pour parler comme cela…

      • Mouche dit :

        Trop facile de dire ça, sans y travailler …
        Posez vous donc la question « en retard, oui, mais pourquoi ?? »

    • chris dit :

      Bonjour, je tiens juste à préciser concernant le tarif militaire que le gendarme peut bénéficier de 75% de réduction. Pour sa famille il peut demander une carte qui octroie 25% minimum et 50% maximum de réduction. Cet avantage famille ne se limite qu’à son épouse et ses enfants.

      • valoue dit :

        Les gendarmes ont des facilités de circulations je pense que cela a été une avancée sociale pour eux mais ne jalousez pas les cheminots car nous nous payons un loyer tel n’est pas le cas des gendarmes actifs

  4. GINO dit :

    Selon RH, les FC (celle de l’agent et celles des ayant droits ) sont la propriété de l’agent et constituent un élément accessoire du traitement
    En d’autres termes, la SNCF a octroyé les FC en contrepartie d’un faible salaire
    En 1983, sur 70 postulants, seuls 6 (dont moi) ont donné suite a la proposition d’embauche en raison d’un salaire inférieur d’un tiers aux salaires pratiqués dans le privè

    • Sylvain Bouard dit :

      Et ça n’a pas changé. Si je prend mon taux horaire et que j’applique les règles de majorations horaires du régime général en ce qui concerne les Dimanche/fériés et les heures de nuit, je constate que je gagnerai en gros 150€ de plus tous les mois. Donc, oui, les FC sont une compensation et pas un cadeau sans contrepartie.

  5. Franck P dit :

    Bonjour,
    Votre réflexion n’est pas inintéressante mais, vu de l’extérieur, cela donne tout de même l’impression que la SNCF est très généreuse avec ses salariés. Que la gratuité soit offerte aux cheminots actifs, je trouve cela normal. Qu’elle offre aussi une quasi-gratuité aux conjoints et enfants, c’est tout de même un bel avantage aussi. Mais qu’elle offre aussi ces avantages aux cheminots retraités, ainsi qu’aux parents et grand-parents du cheminot et de son conjoint, alors là, je trouve cela absolument extraordinaire. Vous rendez-vous compte de la chance que cela représente ? En fin de compte, ce sont une quinzaine de personnes qui ont la possibilité de voyager gratuitement (car qui prend le train plus de 4 fois par an, à part les personnes qui l’utilisent pour travail ?).
    Pour ma part, je travaille pour une société d’autoroute et je bénéficie de la gratuité du péage sur le réseau de ma société (500 km en région Rhône-Alpes) et d’un forfait annuel de 250 euros sur le reste du réseau français. C’est un très bel avantage, j’en suis conscient, mais je suis seul à en bénéficier. Rien pour ma compagne, rien pour nos parents, rien pour nos grand-parents et, bien évidemment, plus rien le jour où je serai à la retraite. Et franchement, je ne trouverai pas justifié de continuer à en bénéficier une fois que je ne travaillerai plus dans l’entreprise.
    Bref, je comprends que vous vouliez défendre et justifier vos acquis, mais je crois qu’il faut aussi ouvrir les yeux sur le fait que, pour le commun des français, ils peuvent paraître outrageusement élevés.
    Cordialement.

    • Laurent Outang dit :

      Pour être tout a fait exact, le système d’octroi gratuité des péages se fait aussi avec largesse. Par exemple, en tant que gendarme auxiliaire en peloton d’autoroute, des bons de gratuité « Cofiroute » étaient à disposition pour nos trajets personnels.

    • samy dit :

      je peux comprendre votre point de vue mais je pense qu il faut arrêté de se regarder le nombril ou au moins être sur qu il soit propre !!!ayant une connaissance travaillant pour les autoroutes , c est pas a moi que l on va bourré le mou !!! ici on ne cache rien , tout dans l article est dit !!!!

    • julio dit :

      Votre véhicule contient sans doute plusieurs places et ainsi tous ceux vous accompagnant pourrais profiter de cela (amis y compris [Voir même auto-stoppeur). Les personnes âgés (grand parents) et les transports en communs font rarement bon ménage, ainsi il ne profite pas souvent longtemps du dit avantage (l’espérance de vie n’étant en plus, que peu extensible.), ce qui réduit de 4 personnes ces fameuses réduction. Chaque parents, bénéficie de 2 aller retour par ans en gros, c’est ps si énorme que ça… Pour finir, je dirais que chaque société propose bien souvent des avantages en nature, les banques sont très fortes la dessus (et en cash). Ce qui se passe, simplement ont tape sur du cheminot car comme toujours c’est facile… Je lâche 52€ de métro par mois (en gros) et les agents de la RATP ne paie rien ! Bhouuuu…

    • Tony dit :

      Bonjour Franck,

      L’avantage semble important et j’avoue, lorsque je suis rentré à la SNCF je me voyais voyager tout le temps. En fait, il n’en est rien. Le train c’est l’idéal pour aller bosser mais pour partir en vacances, rien ne vaut la voiture.Il ne faut pas perdre de vu que votre abonnement SNCF pour aller au travail est remboursé en partie par votre employeur. Si je fais les comptes, mes facilités de circulation ne m’ont pas apportées beaucoup. De plus, lorsque je regarde les salaires autour de moi (notamment mes anciens collègues d’école) je suis loin d’être envié. D’ailleurs, je ne connais personne de mon entourage qui m’ait dit un jour « j’aurais dû faire comme toi »…

      • Bibi dit :

        oui , tu as tout à fait raison . Les facilités de circulation ne sont pas forcément très utilisés.

      • Christine dit :

        Bonjour
        Je souhaiterai rajouter que pour partir avec des enfants, qu’ils soient en bas âge ou même plus âgés, le train n’est vraiment pas la panacée (valises, changement de gare…). En clair, nous n’avons jamais pu en « profiter » lorsque les enfants étaient petits et plus grands, ils ne partaient plus avec nous. Quant aux parents et qui plus est grand-parents, c’est 1 voyage pour ma belle mère en 15 ans et 1 pour ma mère sur une même période. Il faut vraiment arrêter de penser que parce que l’on dispose de FC, on les utilise… J’ai pour mon époux des fichets d’années passées qui ne seront jamais utilisés. Ma carte quant à moi me sert le plus souvent pour me rendre à des réunions de travail sur Paris.
        Merci pour cet article très clair et ne tombons pas dans la « gueguerre » toi tu as ça et moi je ne l’ai pas. Au final, on y passera tous !

    • maxime dit :

      Certe dit comme cela ca parait énorme, mais qui le utilisent réellement ? Mis a part, ma femme, mes enfants et moi-même, qui utilisant nos facilités 3 ou 4 fois par an (maximum)
      – mes parents : Ma mere utilise 1 ou deux fois par an grand maximum, quant a mon père il a du utiliser une seul fois ses facilités depuis 8 ans qu’il y a droit.
      – Ma grand mere : elle est peut être celle qui en profite le plus, depuis 8 ans elle a du faire au grand maximum une dizaine de voyage.
      Donc de ce constat la, et je ne dois pas être le seul dans ce cas la, il y a un nombre incalculable de F.C. non utilisé donc je ne suis pas sur que cela coute tant que ça à l’entreprise au vu des economies réalisées sur nos salaires.

      • bruno dit :

        au départ je pensais que les facilités de circulation étaient un gros avantage, que j’allais voir tous les coins de France mais quand j’ai passé ma semaine , mes week-end dans le train je peux vous dire que lorsque je dois voyager je prends ma voiture, de plus en cas de surcharge il me faut laisser ma place à un client qui paye plein pot. Je suis pour le fait de nous mettre tous sur un même plan d’égalité mais alors sur tous les niveaux. Je veux partir en vacances avec mes enfants et pas en juin ou en septembre/octobre, je veux voir mes enfants ouvrir leurs cadeaux de Noel et pas manger un sandwich sur le pupitre de ma machine alors que d’autres font la fête. Passer les dimanches à la maison avec les miens et ne pas me retrouver avec des enfants adultes que je n’aurai pas vu grandir, aussi passer du temps avec ma femme que je n’apprendrai à connaître qu’à la retraite puisque je passe plus de temps au boulot que dans mon foyer. De grâce laissez nous tranquille avec ces broutilles et allez embêter ceux qui ont vraiment des avantages de toutes sortes et qui se gardent bien de voter contre leur supression.

    • Manu02 dit :

      Bonjour, juste pour réagir par rapport à vos propos : Vous pensez outrageusement élevés pour le commun des Français ces acquis, je le conçois, en ce monde ultralibéraliste où même un gouvernement de gauche fait plus de mal que la droite (je précise, je ne suis d’aucun bord). Je constate que le martelage du gouvernement relayé par les médias est efficace et fini par s’ancrer dans le neo-cortex du commun des Français qui finissent par jalouser et penser que c’est toujours mieux chez les autres et plutôt que de se battre pour essayer d’améliorer ses propres conditions, il est plus judicieux de tirer tout le monde vers le bas. Pour en revenir à nos moutons, je suis cheminot dans l’âme et je prends ici un engagement, je suis prêt à ce que l’on me retire mes facilités de circulation mais uniquement et UNIQUEMENT SI tous les avantages de quelconques natures qu’ils soient et pour toutes les couches existantes soient remises à plat. Je prends quelques exemples concrets, en quoi un député ou un sénateur (gracieusement et outrageusement rémunéré en net et avantages) a-t’il le droit de voyager gratuitement (sur le dos du contribuable) et en 1ERE CLASSE de surcroît. En quoi un militaire OFFICIER a-t-il le droit de voyager en 1ère classe avec 75 % de réduction (ce sont des arrangements qui datent également n’est-ce pas ?) ou un militaire lambda a-t’il droit encore à 75 % de réduction ? Un patron d’entreprise ou un de ses collaborateurs utilisant la voiture de société le week-end avec le plein de gasoil, la gratuité des péages sur le compte de la société !!!! Les employés de notaire qui ne paient pas la totalité des frais sur des actes notariés personnels !!! Les personnes profitant des tickets restaurants ou des chèques vacances, ce n’est pas le cas de la SNCF, une partie est payé par l’employé et le reste par l’entreprise, n’est-ce pas un avantage ? A la SNCF, petit à petit, ces avantages sont rognés, un exemple concret : il fut un temps où les loyers des cheminots étaient moins chers que les prix de marché, qu’à fait la SNCF pour réagir sur ce manque à gagner ? Elle a crée une filiale ICF NOVEDIS qui a réaligné tous les nouveaux bails au prix réél de location du m2. J’en parle en connaissance de cause, maintenant je paye 900 euros pour un F4 face aux voies de chemins de fer et la plus grande majorité des immeubles loués aux cheminots sont à proximité de ces voies. Je vous laisse imaginer les nuisances qui s’amenuisent effectivement au fil du temps vu que l’entreprise fait rouler de moins en moins de train et préfère transférer une grande partie du transport de ces marchandises par la route (SNCF : 1er transporteur routier avec toutes ces filiales, belle façon de saborder le FRET mais c’est encore un autre sujet de discussion).
      Bref comme vous voyez la liste est longue et non exhaustive sur les avantages, les acquis des uns et des autres…..
      Une chose est sûre, si rien n’est fait pour que tout le monde soit logé à la même enseigne en cas d’attaque aux facilités de circulation, j’irai en tant que cheminot TRAHI dans la rue et s’il le faut je déterrerai des pavés s’il le faut car tous les signes sont présents pour que les Français se bougent le cul et foutent en l’air tout ce système corrompu et malsain !!!

    • valoue dit :

      je suis outrée par ce que je viens de lire, car oui nous avons des facilités de circulations mais on ne s’occupe pas de notre vie de famille en parallèle. Combien de personnes veulent travailler les week end et jours fériés avec rien en compensation. moi j’ai fait plusieurs années de travail décalé je n’ai pas profité de mes enfants, je ne les ai pas vu grandir. Oui nous avons des facilités de circulation mais vis à vis de ce que je viens de lire vous vous avez des avantages également vous ne payez pas les péages donc votre famille en profite également alors arrêtez de jalousez certains alors que je pense que la bataille devrait être pour tout le monde. c’est à dire de ce battre sur ce que nos ancêtres ont combattus sur les acquis sociaux et non pas tout perdre par l’hypocrisie de notre cher gouvernement car oui eux ils ne payent pas le train chose qu’ils oublis de faire paraitre dans la cour des compte

  6. Augabelo dit :

    Attention la réservation période de pointe est à 8,90€ désormais, et par contre les conjoints n’ont pas 8 mais 16 fichets voyages par an.
    Sinon effectivement, bel article

  7. Jerome dit :

    Article clair et explicite.
    Rectif:(8.70€) en pointe
    J’ai observé aussi que la direction limitée le nombre de places disponibles pour les cheminots. En faisant des réservations à des bornes kiosques tant que l’on a pas choisi
     » carte personnel sncf » il n’est pas indiqué train complet, Une fois la sélection faite en Rouge on peut lire qu’il n’y a plus de places disponibles sur ce train.

    • Sylvain Bouard dit :

      Va falloir que je me penche là dessus car il me semblait que nos places n’étaient pas contingentées. J’irai voir ça dans Clic C.

  8. florent dit :

    Le rapport de la Cour des Comptes n’est pas objectif ni réaliste. d’après quelle étude se base t’elle pour déterminer ce Chiffre! pour le peu que je prenne le train (4 à 5 fois par An) il y a toujours de la place ( sièges inoccupés )…. alors la Réaction des Amis Non Cheminots (en se moquant) : « vous coutez de l’argent à l’Etat ». C’est une goutte d’eau de ce que dépense l’Etat ailleurs ( et on en sait qu’une infime Partie)

  9. Sophie dit :

    Je trouve que cet article n’est pas bon du tout, et très amateur. Quel est l’intérêt de parler de « je » et de « moi » dans le cas d’un article sur la communauté. Vous trouvez-vous plus intelligent que la Cour des Comptes.
    Vous poser une très bonne question à laquelle vous répondez à côté. Je cite :
    « Effectivement, comment savoir s’il y a un manque à gagner ? Quand un cheminot ou un ayant droit réserve une place, qu’est ce qui prouve qu’elle aurait été réservée par un client ? »
    Ce n’est pas une question de réservation ! Quelle idée ! Tout simplement parce que s’il n’y avait pas toute cette gratuité, les gens paierait leur place, comme tout le monde, et ce paiement rapporterait de la TVA, et de l’argent à la SNCF.
    Le fait que vous même preniez votre voiture pour aller voir votre grand-mère, clairement : on s’en fout dans le débat public.

    • Sylvain Bouard dit :

      En tout cas, contrairement à la cours des comptes, je suis capable d’expliquer pourquoi le « coût » est très dur à calculer. Pour le coup, pour un institution qui se veut sérieusement, dire que les FC coûtent entre 50 et plus de 100 millions, c’est pour reprendre tes mots « très amateur ».

      « s’il n’y avait pas toute cette gratuité, les gens paierait leur place, comme tout le monde, et ce paiement rapporterait de la TVA, et de l’argent à la SNCF. » dis tu, encore faudrait il être sûr que les gens qui bénéficient des FC prendraient le train s’ils devaient le payer. Pour beaucoup, moi le premier la réponse est simple, non. Par essence, il est impossible d’estimer un manque à gagner puisqu’on ne peut pas préjuger du comportement de ceux qui le créent.

      On est dans le même cas que l’industrie du disque ou du film qui affirme qu’un téléchargement égale X€ de perdus.

      • Sam dit :

        Est-ce également la même chose qu’une société de transports qui indique qu’un fraudeur implique X€ de perdus ? On ne sait pas, au même titre, s’il aurait voyagé par ce moyen s’il avait du payer.

      • Dr Dré dit :

        Bonjour, tout d’abord, merci Sylvain pour ces articles.

        Ensuite sur le rapport de la cour des comptes :

        La cour a estimé d’une manière contestable mais cohérente le coût lié à ces FC : un français prend en moyenne 8 fois le train par an et le billet moyen coûte (70€ ? Je ne suis plus certain du chiffre pris ici) du coup, la SNCF gagnerait ça, mais elle gagne 0€ pour les agents par billet, 7 pour les conjoints, etc…

        En revanche, elle n’a effectivement pas chiffrer les gains liées à ces FC, qui sont entre autres, comme dit par Sylvain, un salaire moindre (parfois de plusieurs centaines d’euros nets par mois), la mobilité (ce qui justifie que les FC soient aussi pour la famille, histoire que ce ne soit pas toujours le cheminot célibataire géographique qui se déplace, mais que ses enfants/conjoint puisse venir le voir dans son quotidien), l’élargissement du bassin d’embauche, …

    • lilou dit :

      sophie, ce que vous ne comprenez pas…c’est que ces facilités de circulations sont des compensations aux salaires un peu plus bas que dans le privée. Beaucoup d’agents sont prets a perdre ces facilités de circulations en contrepartie d’un salaire plus haut.
      Manger est vital, voyager..non. Nous n’avons pas de tickets restos,par exemple. Je préfère avoir un salaire de 150 a 200 euros de plus par mois, que des facilités de circulation ..clairement ! j’ai pas le temps de voyager..je travaille les samedis, quand tous mes amis/famille sont en repos. Tout au plu je fais 3 voyages par an…. 1 pour noel et 1 l’été pour voir la famille. Et 1 pour rejoindre l’avion a l’aéroport l’été. voilà. Donc bah,…malheureusement il est bien dommage que la cours des comptes s’intèresse à nos voyages, pendant que ministres ,sénateurs,élus,etc.. se pavanent GRATUITEMENT en 1ère classe. Soit on s’attaque à tout le monde…soit à personne.

  10. Mickael dit :

    Bravo sylvain, bon article… Beaucoup moins amateur que ce qu on peut lire sur de grand journaux… Beaucoup plus réel.

  11. Cynthia delmarre dit :

    Je travaillais en 3*8 a l infra circulation, je gagnais quoi ? Les heures de nuit, un peu plus de 2 euros de plus de l heure et le dimanche 4 euros de plus. Donc 30 euros brut pour un dimanche.!!!! Je sais que dans le privé on parle de journée payée double.. Cet exemple montre bien que nos facilites de circulation nous les payons. En plus, si notre gare est a 50 km, nous n avons pas de déplacement même si aucun train ne peut nous y amener alors que pour d autres entreprises les déplacements sont une partie non négligeable du salaire.

    • Sylvain Bouard dit :

      Effectivement, on se les paye largement. Des négociations vont s’ouvrir sur le sujet. Si on me paye mes Dimanches et mes nuits comme dans le privé, je serait peut être près à y renoncer.

      • moumoune dit :

        de toute manière le gouvernement essaye tous doucement d’enlever tous les privilège que nos anciens on gagner et se n’ai pas fini

        • Gino dit :

          de toute manière le gouvernement essaye tous doucement d’enlever tous les privilège que nos anciens on gagner et se n’ai pas fini
          Ce ne sont en aucun cas des privilèges mais de justes compensations à un salaire moindre

      • JLuc dit :

        Je voulais simplement préciser que les FC rentre dans le cadre juridique d’ un decret loi du 12-11-38, celà ne rentr donc pas dans la définition d’un avantage en nature.Il faut rappeler que l’état a déjà versé 200 milliards aux entreprises, qui coute cher? Il faut arrêter de voir la poutre dans l’oeil du voisin….

    • Fabien dit :

      Bonjour
      Attention aux approximations. Le seul jour payé double dans le code du travail est le 1er mai. Le salaire des autres jours non ouvrés est défini par les conventions collectives. Je doute que dans la grande distribution un dimanche soit payé double… j’ai connu le cas en transport routier de marchandise ou la prime pour un jour férié était de 7 euros bruts.

      • Sylvain Bouard dit :

        La loi sur le travail du Dimanche a été modifiée sous le dernier gouvernement. Le cas général prévu par le code du travail est bien le paiement double.

  12. Famalouyati dit :

    Deux mots, sur les différents commentaires.
    Il n’y a pas de TVA sur un billet de train.
    Je suis cheminot actif, en 2 x 8, je prends mon service à 5h00 du matin à 30 kms de mon domicile, je ne peux jamais prendre le train pour aller à mon travail, car c’est moi qui met en service le poste d’aiguillage pour faire circuler les trains qui emmèneront les usagers à leur travail. Alors svp laissez moi prendre le train gratuitement 2 à 3 fois par année, je n’en demande pas trop. Merci

    • Sylvain Bouard dit :

      Bien sur que si qu’il y a une TVA sur les billets de trains. Elle vient même d’augmenter.

      • Famalouyati dit :

        Pour bien me faire comprendre:
        La TVA n’est pas déductible sur un billet de train SNCF.
        Le billet sert de facture mais aussi de contrat de transport. On ne vous établira jamais une facture à un guichet avec le détail TVA.
        Comme le billet ne contient pas le montant TVA vous ne pourrez déduire celle ci.
        En fait la SNCF paye une TVA à l’état, celle-ci a effectivement augmenté,mais ne la fait pas (officiellement) payer au voyageur (donc pas de mention de TVA sur le billet).

        Cordialement,

        • Sylvain Bouard dit :

          Par contre, je ne savais pas qu’elle n’était pas déductible. J’irai me coucher moins bête.

          • Cyril dit :

            comme toute les tva sur les services aux personnes
            Tiquets de bus ou métro, taxi, nuit d hôtel, timbres postes…

  13. lio dit :

    Il faut pas se leurrer, négocier, c’est la méthode douce brève et polie qui signifie : « on va voir ce qu’on va pouvoir vous enlever, jusqu’où ça va passer sans douleur ni cris. Le petit doigt ? Un index ? Le bras ? Je rappelle que pendant 2 ans mon traitement brut de base était inférieur de quelques euros au SMIC. C’était avec les différentes primes dimanche etc… Moins payées que dans le régime général, que mon net dépassait le SMIC. Et chaque négociation salariale annuelle démarre par un rappel de la direction :vous disposez des FC, ne l’oubliez pas. » Leur objectif final ? La même grille de salaire sans FC, et une augmentation de part variable et individuelle. Bref ce qui tue un peu plus les caisses Maladie et retraite.

  14. jérémy F dit :

    En tant que fils de cheminot, en période de pointe, si toute les réservations ont étés prise nous avons le droit a des billets(1€50 minimum) + réservation(8€70) place non garantie (ce qui signifie souvent faire le voyage debout entre deux wagon).

    Je ne vois pas comment payer pour ne pas avoir de place et remplir les vides est un manque a gagner, de plus si des places sont encore disponible nous ne prenons la place de personne ça ne peut être donc un manque a gagner non plus.

    • Sylvain Bouard dit :

      Les réservations sans garantie de place assises ne sont pas spécialement vendues pour les ayants droit.

  15. Hennebert dit :

    Je me sers de ces facilités pour certains trajets, Lille Agde, Lille Paris. Lille Avignon. Parce que ça ne coûte que la réservation. Si je dois commencer à louer une voiture en plus pour pouvoir me déplacer avec mes enfants, je pars avec ma voiture plutôt que payer des prix prohibitifs!

  16. Séb M. dit :

    Très bien expluqué , très bien résumé, simple et efficace … bref, un très bon article, que je m’empresse de diffuser et de partager.
    Merci.

  17. Michel dit :

    Salut à tous.
    Très bon article.
    Quand à la cours des comptes, encore un coups de pub avant les municipales.
    À méditer.

  18. Loula dit :

    Oui, il y a bien des trains contingentés au personnel sncf; je pense plus particulièrement aux trains internationaux.

    • Sylvain Bouard dit :

      Pour l’international, je le savais mais pour le national, je pensais que ce n’était pas le cas d’autant que je n’ai jamais été bloqué lors d’une vente.

      • Fred dit :

        Sur le contigentement, je peux témoigner. En réservant via KIS, le train était complet (Paris – Aix TGV il y a quelques semaines). Je me rends donc au guichet, j’obtiens une place ! J’étais content, mais dubitatif. Une fois chez moi, je me reconnecte en tant que voyageur lambda, et devinez quoi…il restait encore des places !!!

  19. Antoine dit :

    Merci Sylvain d’avoir poser cela par écrit ça permettra peut être d’ouvrir les yeux à ces moutons…ou pseudo-jaloux.
    Et au fait, nos grèves sont payées et la prime de charbon existe encore! Eh ouais!
    Bon j’arrête l’ironie…
    Au lieu de vouloir retirer par jalousie tout les acquis en place qui au final ne sont qu’une contrepartie négociée à nos salaires, essayez de faire en sorte d’aller de l’avant avec votre boîte…

  20. Philou dit :

    Quand je lis les réponses des non cheminots qui critiquent les facilitations de circulation, je suis exaspéré. Les techniciens qui ont le véhicule de société, un téléphone des tickets repas par exemple moi je paie la deuxième voiture, l’assurance, l’abonnement téléphonique. Le vendeur de voiture avec ses voitures qu’ils utilisent chaque jour et réduction, les banquiers avec leur réduction sur les credits, les bouchers qui mangent de la viande bien bonnes, les plombiers qui profitent du matériel de société pour se faire du black. Ce sont des privilèges non? Entrer à la sncf travailler en 3×8 tous lss jours, dimanchds jours fériés. 3 weekends travaillés sur deux repos est un avantage? Pour ceux qui critiquent, qu’il rentre à la sncf. Ils verront led beaux avantages sont du vents. Avec les 3×8 je n’ai plus de vie sociale la fatigue….. Bref

    • Manu02 dit :

      Tout à fait d’accord et c’est pareil pour les infirmières etc….. il suffit de regarder l’espérance de vie à la retraite des personnes qui ont toute leur vie travaillé en horaires décalés :
      « Le dernier numéro de la revue « Santé et Travail » consacre son dossier central au développement du travail en horaires décalés. Le travail de nuit, à temps partiel ou à horaires « coupés » – tôt le matin et tard le soir – a de lourdes conséquences sur la santé des salariés. Ces rythmes « à contretemps » sont à l’origine de troubles de l’humeur, de difficultés d’endormissement, d’affections cardiaques et digestives, voire de cancers.  »
      Pour ceux qui veulent en savoir plus :
      http://www.mutualite.fr/L-actualite/Sante/Sante-publique/Horaires-decales-sante-en-danger
      mais ce n’est pas le seul site à en parler attention 🙂

  21. laetitia dit :

    Bravo, rien à redire…
    Personnellement, je travaille à 800km de ma région natale, sans ces facilités, je n’aurais jamais postulé!!

  22. Emma dit :

    Super article que je vais faire lire autour de moi.
    Pour ma part je voyage peu, étant contractuelle et bien surprise le jour de mon premier salaire … Et pour expliquer et bien plus personne ! Donc oui c’est gratuit ou presque encore faut il pouvoir en profiter sur place : (

    • Sylvain Bouard dit :

      Ah le premier salaire ! Un grand moment de solitude. Il y a maintenant 5 ans, une belle feuille avec un net à 994€. Ca fait mal 🙂

  23. mamelie dit :

    Si tu reserves dans un train a moitié vide la difference c’est que toi t’as payé que ta reservation et les autres ont payés plein pot … en outre je precise que je trouve tout a fait normal que les cheminots eux meme leur conjoint et leurs enfants aient la gratuité mais pour moi ca devrait s’arreter la … pourquoi les parents les grands parents et encore plus … pourquoi ceux de son conjoint ????????? … la c’est du gaspillage

    • Sylvain Bouard dit :

      Sauf que le problème soulevé est celui du coût. Donc, quand le train est à moitié vide, je ne prends la place de personne, dans un train qui roulerait de toute façon. Si c’est un TGV, avec le paiement de la réservation, je rapporte même de l’argent.

      Sinon, pour les ascendants, je répète ce qui est dans l’article, ça permet de maintenir le lien familial quand on est embauchés et mutés aux quatre coins du pays.

  24. mamelie dit :

    Si tu reserves dans un train a moitié vide la difference c’est que toi t’as payé que ta reservation et les autres ont payés plein pot … en outre je precise que je trouve tout a fait normal que les cheminots eux meme leur conjoint et leurs enfants aient la gratuité mais pour moi ca devrait s’arreter la … pourquoi les parents les grands parents et encore plus … pourquoi ceux de son conjoint ????????? … la c’est du gaspillage

    quant aux militaires ils beneficient de 75% de reductions … leur femme et enfants ont 50% de reduction s’ils voyagent avec lui !!!! Cela n’a rien a voir …. mais ca reste un avantage on est d’accord lié au fait qu’un militaire n’est pas aux 35h … n’a pas d’heures supplementaires … et est rappelable meme durant ses conges pour servir la france … mais bon on ne peut pas tout detailler dans un article … je preciserai que les cheminots ayant le droit de greve peuvent aisement empecher qu’une action soit menee en paralysant le pays durant les vacances et en obtenir de nouveaux par la meme occasion …

  25. Didier dit :

    Bonjour à tous . Pou ma part ,je suis cheminot a l’infra national .je suis en déplacement toute l’année et je traverse la France tous les weekend , tout dépend ou les chantiers nous mènent ( Strasbourg Mulhouse Arles Paris Bordeaux Dax culoz) .je me verrez mal aller bosser sans ses facilités de circulations , qui me coûte déjà env. 150 a 200e par mois + les acheminement maison/gare et gare/travail .par les temps qui courent vu la CRISE ,tous les français ont la dent longue …. TOUS les français qui travail ont Des aides , des avantages en nature, des facilités , des ristournes et j’en passe et tout ce que je ne sais pas ,que je ne connaît pas et tous ce qui ne ce dit pas !!!!!!!!!!! Arrêtons de stigmatiser la SNCF , de lui tirer dessus à boulets rouges . Quand dans le train ,j’entend cheminots, j’entend grévistes, fainéant, bien payés mais les mécontent et jaloux cet…. Comme il n’y a plus de limite d’âge , passez les tests , les examens pour rentrer dans l’élite ferroviaire et vous verrai Que ce n’est pas à la portée de tous . quoi que vous en pensiez tous , pour les gouvernement , la SNCF dérange pour le monopole et les greves . N’oubliez pas non plus qu’en Angleterre , leur SNCF a été privatisée, conclusion , une multitude d’accidents ferroviaire Bref , devant tant d’ignorance relayer par les médias , autant se taire plutôt que de cultiver les medisants. Désolé pour ce moment d’égarement , mais en conclusion , les facilités ne s’adresse pas qu’aux cheminots cheminots mais aussi aux médecins cheminot tous ce qui touche la SNCF , certains soignants , l’armée , +tous ceux que je ne connaît pas mais aussi tous les élus .. A bon entendeur , moi je suis fier être cheminot et de faire ce que je fait (travaux rvb) …..merci pour votre lecture.

  26. christel dit :

    Je suis cheminot je travaille à Paris, je vais au travail en métro et je voyage une fois par an en train, je préfère la voiture pour partir en province. Le train c’est bien mais j’y passe tellement de temps. Que malgré les facilités de circulation je préfère voyager autrement. Alors je ne dois pas coûter cher à SNCF.

  27. Justine dit :

    Très bon article !! Je boss à l’infra aussi et j’ai fais une partie de mon alternance à la SNCF aussi. En dehors de l’article ce qui me fais doucement rigoler c’est quand je vois que certaines personnes se permettent de dire que nous ne faisons pas notre boulot (vu que les trains sont TOUJOURS en retard d’après ces personnes la). Mais pourtant ces mêmes personnes continu de prendre le train chaque jour et ne sont pas foutu de prendre leur voiture. Au final c’est que ça ne doit pas être si dérangeant que ça le train .. Après c’est tellement facile de critiquer que je les met au défi de faire les formations permettant de faire circuler les trains peut être que ça permettera à certains de se taire un peu car il ne serait pas capable de tenir 1 mois ! Ces aberrations au sujet des facilités de circulations, de la fameuse « prime charbon » et j’en passe me mette hors de moi quand ce sont des personnes ne connaissant à rien à l’entreprise qui se permettent ces jugements. En tout cas continu de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas ! Ton blog est super !

    • wable dit :

      C’est amusant, c’est exactement le discours que je tenais il y a pas si longtemps face à quelqu’un qui trouvait ca scandaleux qu’apres un arret du train sur les voies suite à souci de voie, le controleur annonce fierement que le train pouvait repartir 20min après…
      Les gens ne se rendent compte de rien, ils ne savent pas le travail qu’il y a derriere, ils ne pensent qu’à leur petite personne…
      Mais ces mêmes personnes continuent de prendre le train… et quand tu leur dit que si ils sont pas content ils peuvent voyager en voiture et que si ils continuent de voyager en train c’est qu’ils estiment que malgré les retard qu’il y a parfois le train reste plus avantageux, on te repond que c’est pas la question, qu’ils ont payé pour un service qu’on ne leur a pas rendu.
      Et quand tu leur dit que les retards font parti du contrat de vente lié au billet alors là ils te sortent tout les arguments les plus bancale du monde pour pas passer pour un c*n…
      Je ne travail plus à la SNCF mais ça ne m’empêche pas de respecter le travail des autres et ce même avant de connaitre les conditions de travail à la SNCF.
      m’enfin bref…

  28. francoise dit :

    Bonjour,
    Que derai les fonctionnaires de la poste?? ils n ont meme pas un carnet de timbres a la fin de l’annee…….

    • TGVLent dit :

      Si on commençait d’abord par s’occuper de la fraude et des actes de malveillances!!
      Combien coutent les nettoyages des oeuvres d’art des taggueurs et autres graffeurs sur les trains ??

      • Sylvain Bouard dit :

        J’avais lu que le coût de la fraude serait de 600M d’euros. Le problème avec ce genre de chiffre c’est qu’il suppose que le fraudeur prendrait le train s’il devait le payer, ce que personne ne peut vérifier. C’est donc à prendre avec de grosses pincettes.

  29. lionel dit :

    Bonjour,

    J’ajouterai juste une chose, les places étant contingentées, même dans une rame où les places sont en vente, notamment sur des tgv de pointe, nous ne sommes pas sûr d’obtenir la réservation demandée.

  30. mamelie dit :

    Maintenir le lien familial … de nos jours pour avoir du travail … il faut changer de region … on fait quoi du coup ??? On donne la gratuité du train a toute la smala … mais oui soyons fou … vous assumez pas de couter de l’argent … ca a un cout dans le sens ou c’est de l’argent qui ne rentre pas dans les caisses de l’etat … les recettes permettant de palier aux depenses et permettre soit de faire des benefices soit de faire baisser les sommes mirobolantes que coute un trajet sncf … toutes les economies sont bonnes … mais encore une fois je ne remets pas en cause le trajet du cheminot lui meme ainsi que femme et enfants … je parle des autres …

    • Sylvain Bouard dit :

      Qui le fait vraiment de tout quitter ? Pas grand monde… Pour le coût, relire l’article, il est très dur à calculer et bien souvent carrément nul puisqu’on ne fait qu’occuper des places qui resteraient vides.

      • mameliescrap dit :

        Encore une fois si la famille du conjoint et les parents et grands parents du cheminot payaient leurs places … la scnf n’encaisserait pas uniquement la reservation mais un billet plein tarif !!!

        • Sylvain Bouard dit :

          A prouver qu’ils prendraient quand même le train. Moi, je n’ai déjà pas les moyens de partir en vacances, même sans payer le train.

          • ManuRa dit :

            C’est l’évidence même que non, le coût plein pot d’un billet de train n’encourage pas grand monde à partir en vacances, et c’est sans doute ça qui agace le plus les gens en général.(un aller retour Maubeuge Lille seul coûte plus cher en train qu’en essence, parking et métro compris…) Et je ne parle même pas du TGV (il faut parfois débattre un moment avant qu’un employé sncf accepte de nous trouver un trajet sans TGV, soit 30% à 60% moins cher, et parfois plus rapide par le jeu des correspondances ><)

            Mais vous n'êtes pas les seuls à avoir à peine plus que le smic et à avoir été contraints de bouger pour trouver ou garder un taf. Je ne me plains pas en tant que fonctionnaire des finances, toutefois 80% des fonctionnaires d'état ont un premier poste en IdF, avec un coût de la vie assez élevé. (intérieur, finances, éducation, justice…). Et pas toujours dans des quartiers faciles non plus.

            Je ne rentrerais pas souvent dans ma famille si les billets preums n'existaient pas. (justement créés pour remplir les train à moitié vide en général)

            PS: l'augmentation de la TVA a bien été répercuté sur le prix des billets en début d'année.

          • Sylvain Bouard dit :

            Alors là, moi, je me fais toujours un plaisir de trouver le moins cher même si c’est le double de temps de trajet.

            Sinon, il y a erreur dans la comparaison si tu ne tiens compte que de l’essence du péage et du parking. Le coût réel d’une voiture est d’en gros 40/50 centimes du kilomètre. Ce n’est pas moi qui le dis mais des associations d’automobilistes.

            On est bien d’accord que nous ne sommes pas les seuls mais notre entreprise bosse dans le transport et elle peut donc bien nous faire des tarifs là dessus. Par ailleurs, ça a été rappelé dans les commentaires, la boîte n’est pas la dernière à nous rappeler que les FC compensent les salaires moins élevés. J’en reviens donc au même point : si on nous enlève les FC, on nous enlève une partie des inconvénients. Sinon, faut pas compter sur les cheminots pour encore perdre quelque chose.

      • mameliescrap dit :

        et pour ceux qui quittent tout je te redonnerai encore l’exemple des militaires ou gendarmes qui sont mutés tous les 3 ans à 5 ans. Ils payent leur billet à 75% de reduction et leur femme et enfant 50% si il voyage AVEC le conjoint. La famille qui veut leur rendre visite et qui habite loin doit payer plein tarif son billet.

  31. mamelie dit :

    Et d’ailleurs si c si peu utilisé quel est le probleme de les supprimer …

    • Sylvain Bouard dit :

      Le problème c’est qu’à chaque fois qu’on nous supprime un avantage, on ne supprime jamais l’inconvénient que cela compense. Donc, si on nous enlève les FC, que l’on ne nous demande plus une telle mobilité ou alors qu’on nous donne les moyens de payer nos billets au tarif normal.

      • mameliescrap dit :

        Encore une fois relis mes comms je ne parle pas du cheminot son conjoint et ses enfants mais tous les autres ayants droit qui ne sont pas justifiés !!!
        Quand au fait de devoir te donner les moyens de supporter le cout d’un billet de train (si c’est que tu entends par « qu’on nous donne les moyens de payer nos billets au tarif normal ») je ne suis pas sure de comprendre … tu trouve donc normal que nous (les gens qui ne font pas partis de la sncf) payons nos billets si cher mais toi non ??? c’est ça ?? tu voudrais quoi qu’on augmente ton salaire pour que tu puisses payer des billets de train à ta famille … j’imagine que j’ai du mal comprendre …

        • Sylvain Bouard dit :

          Je répète donc que les FC compensent aussi les salaires calculés moins favorablement. Si on m’enlève les FC, qu’on m’enlève les inconvénients qu’elles compensent, dont les salaires bas font partie.

          • mameliescrap dit :

            sauf qu’encore une fois pourquoi les garder pour ta famille ??? tu fais la sourde oreille … ton salaire te permet pas de prendre le train ok … tu as cet avantage …
            Pas de soucis la dessus … en quoi filer des trajet gratos à ton grand pere est un element de salaire … ya un moment faut arreter de faire la sourde oreille …

          • wable dit :

            @ Mameliescrap parce que les FC sont payées tout simplement…
            si les FC sont aussi larges c’est parce qu’elles sont beaucoup compensé dans le salaire et ca englobe l’agent ET sa famille. En toute logique si la famille n’était pas comprise le salaire de l’agent serait plus élevé.
            Quand au fait que l’agent ai le train gratuit, ça coule de source, ça ne devrait même pas être considéré comme une FC
            parce que quand t’es posté dans une région et que tu dois intervenir dans TOUTES les gares de la région… heureusement que tu peux prendre le train gratuitement…
            je précise que je ne travaille pas à la SNCF mais que j’y ai travaillé et je trouve les FC complètement logiques. Et en connaissance de causes je me dis pas « c’est n’importe quoi ces FC c’est complètement abusé! » etc…
            c’est comme quand t’as une mutuelle ou des chèque dej dans une boite c’est un avantage compensé dans ton salaire.

    • lilou dit :

      Parce que le jour ou on devra payer nos billets de train, on ne voyagera sans doute plus du tout ,car c’est trop cher . De plus, il est quasi sur qu’on n’alignera pas nos salaires à ceux du privée pour pouvoir se payer nos billets.
      Pour le coup,les guichetiers auraient l’air bien bête a vendre un service ,qu’ils n’utiliseraient même pas !
      Donc le but est de préserver ce qu’il nous reste. Après pour les grand parents et grand parents de conjoint, j’avoue que moi même je ne comprends pas l’utilité !

  32. Sic dit :

    La SNCF championne du monde de la grève encore une honte aux yeux du monde un scandale!!!!!!

    • Sylvain Bouard dit :

      Devant tant d’arguments, je suis sans voix…

    • Fae dit :

      Et les français, champions du monde pour râler!
      Vous voulez des avantages? il suffit de se bouger le derrière. Rien ne vous empêche de faire grève, ou pourquoi pas.. de changer d’entreprise ou les avantages seront meilleurs.
      C’est sûr que c’est tellement plus simple de grogner après les autres, que de regarder sa situation et admettre qu’on a aussi des avantages.
      La SNCF, c’est aussi des inconvénients. Une vie de famille décousue, trop peu de weekend avec son conjoint et/ou ses enfants, une majoration des nuits/weekend/dimanches/jours fériés moins importante qu’ailleurs, une vie sociale compliquée…
      Je suis femme de cheminot dans l’infra, et je me rends compte que faire rouler tous ces trains en même temps, c’est énormément de boulot. on s’en demanderait presque comment c’est possible.
      Oui il y a des retards, mais ils n’incombent pas tous à la SNCF! Entre les accidents, les accidents de personnes, les agressions (qui font prendre énormément de retard à un train lorsque qu’un enfoiré décide de jouer au chat et a la souris avec la police, ou les agents de sureté des trains), les fraudeurs, les conditions climatiques, les personnes qui se baladent tranquillement sur les voies (sauf si vous souhaitez qu’ils se fassent écraser pour éviter à votre train d’être en retard)….
      Vous en avez marre de la SNCF, prenez votre voiture, changez de boulot ou déménagez plus proche de votre lieu de travail!
      Après, pour en revenir au sujet initial, de mon côté, j’estime qu’on ne devrait pas toucher au FC du cheminot et de sa famille (conjoint, enfants)
      Après, je trouve que pour le reste de la famille (parents, grands-parents du cheminot et du conjoint), il n’y a pas grande utilité à conserver ces FC.

      • mameliescrap dit :

        « Après, je trouve que pour le reste de la famille (parents, grands-parents du cheminot et du conjoint), il n’y a pas grande utilité à conserver ces FC. »

        Ca me rassure que quelqu’un soit de mon
        avis !!!

      • mameliescrap dit :

        « Vous voulez des avantages? il suffit de se bouger le derrière. Rien ne vous empêche de faire grève, ou pourquoi pas.. de changer d’entreprise ou les avantages seront meilleurs. »
        Avez-vous remarqué que le travail ne court pas les rues … on ne peut plus quitter un emploi en esperant trouver mieux … risque de chomage de longue durée
        Faire greve ??? et ceux qui sont dans des petites entreprises ??? ils font comment pour faire valoir leur droit ??? petit salaire ??? on fait greve ??? mais l’entreprise n’a meme pas les moyen de les augmenter au prix que lui coute un emploi ???

        • Sylvain Bouard dit :

          Cela dit, la SNCF embauche et beaucoup même. On peut donc très bien postuler chez nous et démissionner une fois qu’on est accepté. C’est ce que j’ai fais pour quitter mon précédent job.

  33. Guillaume B. dit :

    Dire qu’une place occupée par un cheminot dans un TGV bondé empêche la vente d’une place tarif plein à une personne lambda est faux. Je suis consultant dans le privé et je me déplace énormément. Il m’arrive régulièrement de prendre des TGV bondés dans lesquels je n’ai pas de place attribuée. Je ne paie donc pas la réservation de la place. Admettons qu’un cheminot prenne ce même TGV. Je ne vois pas en quoi il m’a empêché de payer ma place et de prendre le TGV. Seule la réservation n’est pas payée de mes deniers. Par contre, elle l’est de la poche du cheminot. Alors WTF ? Laissons leur cet acquis qui est loin d’être injustifié…

    • Sylvain Bouard dit :

      Les billets sans place attribuée tiennent comptent des places assises disponibles sur les plateformes des rames. Par exemple, sur un TGV Duplex, il y a une banquette de 3 places à l’étage de chaque voiture. On ne vend donc que 3 billets sans place attribuée par voiture. C’est d’ailleurs pour cela que, même avec un billet sans place attribuée, il y a un numéro de voiture indiqué sur le titre de transport. Donc, je confirme, un cheminot qui prend un billet pour un train à réservation obligatoire bondé, prend bien une place qui aurait pu être vendue.

  34. Doz83 dit :

    Et n oubliez pas de parler de nos salaires ..embauche avec un bac vous etes grassement payer 1220 euro de traitement brut par moi…alors que les smic est a 1450 brut!!!! Ca ils ne le voient pas et ne disent surtout rien la dessus

  35. Gaëlle T. dit :

    Fille de cheminot, ancien agent SNCF, je comprends parfaitement ta position. Si l’on supprime les facilités de circulations, supprimons aussi les avantages des agents Air France et puis les repas gratuits des restaurateurs sans parler des réductions à la RATP et puis tout le reste. Il ne faut surtout pas oublier, et ça je pense que ça coûte beaucoup plus à la collectivité, tous les avantages en nature accordés aux personnes du gouvernement. Partis dans ce sens on ne doit pas s’arrêter à la SNCF, il faut appliquer à tous sans exceptions. Et ces messieurs de la cour des comptes, quels sont leurs avantages à eux?

    • Sylvain Bouard dit :

      Pas pitié, ne soyons pas aussi bêtes que la meute. Si les autres ont leurs avantages : tant mieux ! Ne jouons pas non plus les jaloux aigris.

    • tranchant dit :

      tout a fait d’accord je suis curieux de connaitre les avantages de ces messieurs/dames de la cour des comptes

  36. sab dit :

    Eh bien que de commentaire élogieux pour les cheminots… Il n’est pas difficile de critiquer autrui mais quand il s’agit de faire le contraire on préfère se mordre la langue n’est ce pas? Aujourd’hui on montre « les vilains » du doigt mais pourquoi? Il faut bien trouver un prétexte, une fausse accusation ou une rumeur pour éviter de penser aux vrais problèmes. On dénonce tout et n’importe quoi TOUS LES JOURS pour qu’on soit là à se concentrer sur ce l’autre à de plus ou de moins. Juste une précision, demain ça change quoi dans ton quotidien à part te rendre plus aigri et individualiste tous les jours un peu plus. Aujourd’hui c’est le cheminots mais demain ce sera qui la cible. Allez les moutons, continuons à palabrer mais surtout n’agissons pas… ça va à l’encontre de la nature humaine devenu si égoïste. A qui la faute allez savoir, la convoitise est si tentante… les riches de plus en plus riche et les pauvres de plus en plus pauvres. Dans les avantages donnés gracieusement par l’état et payé par nos impôts… les demandeurs d’emploi à revenu modéré bénéficient d’avantage pour les transpors en communs à savoir 75% des navigos mensuels et hebdo et ceux aux RSA et AME de la gratuité totale. C’est discutable mais compréhensible puisque c’est normalement dans le but de faciliter la recherche d’emploi. L’état depuis quelques années à élargie cet avantage à toute la famille (enfants et conjoint) du chercheur d’emploi car c’est bien connu que la précarité touche tous le monde. A contrario les Anciens combattant de la France notre belle république a retiré les avantages de certains… plus de gratuité pour ces soldats qui se sont battu pour la France. La carte Améthyste délivré par les communes aidé les personnes agées à faible revenu souvent veuf(ve), les handicapés civiles et les anciens combattants… pour certains la gratuité et pour d’autres 50% sur les transports… C’est scandaleux, dans un courrier du conseil général du 93 il est écrit clairement que les réductions accordées à ces personnes sont uniquement d’ordre politique… alors aujourd’hui certains sont confinés dans leurs agglomérations et ont la « permission » les week end de se rendre ailleurs… Posons nous les bonnes questions, pourquoi de nos jours est il si difficile de se réjouir pour son prochain, de ne pas envier notre voisins d’avoir une nouvelle voiture. A quand remonte le temps où l’on se soucier vraiment d’autrui? C’est encré bien profondément dans nos esprit… et on n’oublie pas de nous le rappeler… c’est la crise bien sur! Elle a bon dos depuis le temps qu’on lui attribue tous les malheurs économiques de la terre entière… mais il y a plus de riche aujourd’hui qu’il n’y en a existé sur terre depuis que l’homme existe!!! Alors je le dis encore, posons nous les bonnes questions mais pas celles qu’on nous soumet au quotidien. J’essaie de me le rappeler chaque jours pour ne pas être envahi par ces mauvais sentiments mais je n’y arrive pas toujours. Bonne méditation et excusez moi si je suis partie dans toutes les directions.

  37. sab dit :

    Au fait pour info la grève est un droit constitutionnel, pour chaque journée en grève c’est de l’argent en moins pour le cheminot mais lui au moins se bat pour des convictions… et pour tous ceux qui ont des démêlés avec leur employeur il existe les unions local ou départemental avec des conseillés prudhommal à votre écoute et c’est gratuit mais ne demander jamais la profession première de ces personnes qui vous aident à monter un dossier pour le tribunal des prudhomme gratuitement… c’est peu être un cheminot qui y est caché… pour ma part j’en connais et c’est de loin les meilleurs pour protéger les salariés du privés… j’en ai d’autre comme ça

  38. sab dit :

    Il y a aussi les athlètes français médaillés au JO, mince y’a aussi du cheminots derrière ça… Mais y’en a vraiment partout! Que d’ironie mais que de vérité…

  39. Awena dit :

    Bonsoir,
    Je pense qu’il est presque normal d’avoir le train gratuit ou presque pour l’agent, ses enfants, sa femme. Il est un peu moins facile à justifier le fait d’étendre cet avantage aux parents et beaux parents.
    Je n’aime pas les passages et commentaires disant « tout le monde a des avantages en nature liés à ce que vend/fait l’employeur ». Non c’est faux…
    – un prof? Il a quoi comme avantage? En plus désormais on les fait travailler en juillet et/ou août alors que ce sont des mois sans solde (ils sont payés 10mois répartis sur 12).
    – de nombreux fonctionnaires sont sans doute également dans ce cas (par exemple ceux travaillant aux impôts, je doute qu’ils payent moins d’impôts… Et encore moins leurs enfants etc)
    – les salariés de la sécurité sociale ne sont pas mieux remboursés et n’ont pas accès à un RDV chez l’ophtalmo plus vite
    – les employés de la grande distribution ont certes une très légère remise sur leurs courses mais la encore ce n’est pas le cas de tous et surtout les salaires pour le coup sont souvent plus à plaindre qu’à la SNCF
    – les employés de la Poste… Même un timbre ils le payent.
    Je parle bien la des avantages en « nature » et non des salaires. Et mettons de côté les avantages fournis par les CE car c’est encore un autre domaine.
    Je n’aborde pas non plus toutes les personnes a leur compte… Qui ne s’octroie pas d’avantage… Qui travaillent nuit, jour, weekends ans se payer double etc.

    Les politiques aiment bien monter les gens les uns contre les autres c’est vrai avec leurs avantages etc. (Histoire de faire oublier les leurs?).

    Est ce que ça coûte vraiment de l’argent? Oui ça en coûte forcément. Car vous prendriez quand même le train de temps en temps pour aller dans de la famille ou des amis comme le fait le commun des mortels! Avec les rencontres sur internet, on est de plus en plus nombreux a s’éloigner de nos racines… Sans parler de la mobilité professionnelle qui n’existe pas que chez la SNCF (profs entre autres).

    Bref certains arguments sont bons, d’autres un peu moins c’est regrettable. Mais on voit le monde souvent selon son référentiel (le votre c’est celui de la SNCF).

    Une employée de la sécu, épouse d’un salarié lambda (qui n’a aucun fille d’une prof et d’un fleuriste à son compte, petite fille d’un cheminot, d’un agent de la poste, sœur de deux infirmières et d’un employé chez Auchan et pourtant chez nous… Personne ne jalouse personne!

    • Sylvain Bouard dit :

      En l’occurrence, mon référentiel, c’est 5 ans de SNCF et 12 de privé avec, toujours soit des grosses primes défiscalisées, soit des avantages en nature pas inintéressants. La comparaison entre les deux mondes, j’ai donc bien pu la faire et elle n’est pas à l’avantage de la SNCF.

      Concernant le fait de prendre quand même le train, je ne peux déjà pas me payer des vacances maintenant. Si on m’enlève les FC, je ne le prendrai plus du tout et ce sera réglé.

  40. ines dit :

    Tres bon article sylvain. Il est certain que les choses changent mais je pense que ces avantages sont des acquis qui ne doivent pas etre revus à la baisse. Leurs salaires ne sont pas si élevés qu’il n’y parait. Le but supprimer tous les avantages qui font parler les jaloux! Pour ma part, les cheminots n’ usent pas et en abusent pas!

  41. tryskel dit :

    juste une petite question dans l’industrie automobile il me semble que les employers ont une bonne ristourne sur les prix des véhicules leurs demandent-on la différence de tva par rapport aux particuliers je ne pense pas ou a la fnac ou dans l’électroménager darty boulanger ou autre enfin bref chacun ces avantages et pour ce qui est de la gratuité des cheminots ne vous inquietez pas quelques échos parlerais de la gratuité des transports en ile de France comme ca tout le monde paiera sur ses impots donc plus de soucis d’avantages sauf pour les tgvs qui ne seront bientôt plus les seuls sur le réseau Français donc de moins en moins de trains sncf donc de moins en moins de places pour les cheminots et leurs ascendants car les contingents devront etre reduits en gros cet avantage sera de toutes façons perdu sans conflit

  42. nicolas dit :

    Cheminot depuis bientot 11ans au materiel .

    11 ans de travail décale ( jour ou nuit ) .
    En tout ce temps j’ai utilisé un seul fichet et mes beaux parents 4 ………
    Je suis prêt a ne plus avoir tous cela en échange d’un meilleur salaire.

    Pour faire des économie c’est simple :

    – Les voyageurs prennent les trains pour des poubelles ( nettoyage tout les jours )
    – Les déprédations en tout genre ( tags , casses ) coutent des millions.
    -La fraudes : des millions aussi .

    Cela ne fou bien la haine de voir encore ce débat !!
    Je suis chez moi le soir la moitié de l’année , travail les week-end , les jours féries et on va me parler de cet avantage que je n’utilise même pas.

    Sinon la SNCF embauche , alors si c’est tellement mieux chez nous , venez !!

  43. FOMPERINE Jeanine dit :

    mon mari conduisait les trains, nous ne prenions jamais le train les jours de repos, pour cause ! Je suis veuve, j’utilise le train trois ou quatre fois par an pour aller voir mes petits enfants, où est la dépense ? Le gouvernement devrait chercher des économies dans ses rangs, il y en a à faire. Il faut arrêter de pointer les avantages ou alors les supprimer mais augmenter les salaires, ce qui ne sera pas tout le monde le sait, alors cessons de se moquer du peuple qui travaille ! Que nos ministres cherchent des solutions sérieuses, sinon la rue sera de nouveau occupée !

  44. Damien dit :

    Je ne suis pas sur qu’on puisse comparer les 10-15% de remise sur une voiture neuve (que peuvent avoir les personnes travaillant dans l’automobile… ou n’importe qui négociant un peu avec son concessionnaire) à la quasi-gratuité de vos déplacements.
    Je ne comprends toujours pas malgré vos arguments pourquoi vos parents et grands-parents (ceux de votre conjoint !) y sont éligibles. Ni pourquoi vous pouvez partir n’importe où n’importe quand pour un week-end ou vos vacances gratuitement. Pour résumer, aucun de vos arguments ne tient la route. Heureusement, grâce à l’ouverture à la concurrence, une certaine justice sera rétablie à l’instar d’Air France (la cigale) qui ne peut plus faire face à Lufthansa (la fourmi) ou l’oligarchie des télécoms qui a fini par flancher face à Free (fini les avantages somptuaires payés par les clients que j’ai pu voir chez des amis travaillant chez Bouygues Telecom par exemple).
    L’aveuglement de la SNCF m’étonnera toujours et il va falloir que l’entreprise se retrouve face au mur de la concurrence pour bouger et revenir dans le droit chemin. J’espère pour vous qu’il ne sera pas trop tard à ce moment là…

    • Sylvain Bouard dit :

      Très communiste le fait de penser qu’égalité égale justice. A moins que l’idée ce soit de rendre aux cheminots ce qu’ils ont en moins que les autres. Dans ce cas, aucun problème pour nous enlever ce que l’on a en plus.

    • tranchant dit :

      il me semble d’aprés vos propos que vous reteniez des arguments une seule chose la gratuitée n’importe ou n’importe quand!!!TOUT CE QUE JE PEUX VOUS AFFIRMER CETTE PRETENDUE GRATUITEE A UN COUT QUI EQUIVAUT A UN ABONNEMENT MENSUEL GRANDE LIGNE D’ENVIRON 130 KMS CETTE SOMME CALCULEE D’APRES UNE GRILLE EST DEFALQUEE DE NOTRE SALAIRE!!!je ne joue pas dans la meme cour que la votre comme donneur de leçons
      je suis un contribuable comme vous(peut-etre ou pas?)
      comprenez bien une chose ce qui se met en place depuis des années c’est la destruction de l’emploi,des salaires,des soins,des retraites…..etc etc et cela n’est pas un hasard,que ceux qui nous gouvernent cherchent a nous monter les uns contre les autres.NE SOYEZ PAS DUPES NOUS SOMMES TOUS DES NANTIS AUJORD’HUI CE SONT LES CHEMINOTS QUI COUTENT TROP CHER HIER C’ETAIT CEUX QUI TOUCHENT LES ALLOCATIONS FAMILLIALES ET DEMAIN CA SERA VOUS SI VOUS ETES UN TRAVAILLEUR????RASSUREZ-VOUS ILS VOUS TROUVERONT UN AVANTAGE QUE LES AUTRES N’ONT PAS!!!

  45. saillet dit :

    moi je suis fille de cheminot et mes parents n’ont jamais profiter des ces tickets de train a gogo.et la mon fils est cheminot et ne profite pas non plus de ces tickets de train; je suis divorcee de son pere et me suis remariee ms mon second mari n’a pas droit au ticket est ce normal? comment voyager toute seule sans mon mari. voila. reponds moi sylvain

  46. tryskel dit :

    je crois que le sujet dévie a la base c’est combien coute la place prise par un cheminot impossible a dire étant donné que personne est capable de donné le prix d’un ticket de train car tout dépend de la personne qui occuperait cette place ca peu allez du particulier qui paye plein pot au ministre qui paye rien impossible de calculer ce cout donc vu le panel de réduction a la sncf car sans parler de cheminots ou pas pourquoi dans un meme train tout le monde ne paye pas le meme tarif c’est aussi une perte pour l’état ça aussi non et c’est aussi injuste que les fc dans ce cas

  47. FIFAFON dit :

    Ma mère est veuve de cheminot et à ce titre elle a droit à des coupons gratuits qu’elle n’utilisent que très rarement (vu son age). Ma mère a 2 fils qui sont cheminots ainsi qu’un petit fils qui est également jeune cheminot. Au titre d’ascendant elle (aurait) droit à des facilités de circulation de chacun des fils et petit fils.
    Sachant que le cumul des facilités de circulation est interdit, est ce que le calcul qu’a effectué la cour des compte a-elle pris en considération ces cas particuliers ?

  48. aurelie dit :

    Je trouve cela vraiment grave de jalouser les cheminots comme çà! Certes nous avons cet avantage mais ce que vous avez tendance à BEAUCOUP oublier cest tout ce qui est moins ROSE!! Mon conjoint est conducteut de train (il met 1h30 pour aller au travail) il decouche au moins 2 fois par semaine travaille les dimanches jours de fêtes et en horaires décalés (levé 3h, couché 1h ) … mais bien sur tout ça vous y pensez pas vous qui dormez tous les jours chez vous qui passez tous les dimanches et jours de fetes en famille!!!à méditer!Et puis au passage la sncf recrute!!!!

  49. Lenny dit :

    Et bien ça se déchaîne ! Je travaille à la sncf au statut de contractuel .. Pour les non initiés c’est cotisation sécu, salaire différent des cheminots, primes pareil etc et pas de retraite Mais j’ai la chance de voyager pas cher … Voir gratuit .. ! Mais voilà avec un traitement de base de 1200€ Brut et des brouettes et bien je ne voyage pas ! Il ne faut pas croire que c’est la belle vie hein ; ) et oui les horaires décalés le salaire avec pleins de prime ouh Lala oui pour avoir le smic au final et oui messieurs mesdames ! Pour les dimanches c’est 30€ brut pour les heures sup c’est pas mieux… ! Alors oui je ne suis pas pour que toute la famille profite des voyages moins chers ( papy mamie belle mère etc…)le conjoint et les enfants c’est pas mal déjà ! Mais je préférerai avoir un meilleur salaire ! J’ai travaillée 10 ans dans le privé donc je vois la différence entre les deux !
    pour la privatisation je rigole d’avance quand celui qui ratera son train de la concurrence voudra prendre celui de la sncf ! Enfin bon je ne pense pas que la mentalité changera,vous ne connaissez pas les coulisses et je vous invite a faire une demande de découverte metier après on en rediscutera ! C’est dur de se faire engueuler insulter mais il y a aussi des gens sympas : ) c’est pour ça que je ne pars pas du moins pour le moment ! Beaucoup on des avantages c’est partout pareil dans ce cas suppression pour tout le monde dans toutes les boîtes ?
    Ah la la que faire ?
    En tout cas sympa le blog bien écrit j’adore : ) j’adore d’autant plus que tu as bossé aussi dans le privé donc plus ouvert d’esprit ! Bonne continuation.

  50. Celine dit :

    Je vais vous dire les supers avantages: fille de cheminot, je ne voyageais gratuitement qu une ou 2 fois en RER gratuit dans l année.
    La gratuité du transport? Génial! Sous ce prétexte, on pouvait être en vacances, et mon père de se faire rapatrier sur paris si besoin de service. A quoi on ne peut rien répondre: la SNCF paye le taxi jusqu a la gare SNCF puis trajet gratuit jusqu à paris, et à l eau les vacances…dans cette optique, autant vous dire que je n ai rien vu de la France, on est jamais parti en vacances (sauf la réunion tous les 4 ans, là, c était impossible de faire écourter les vacances)
    Il m a fallu avoir ma voiture pour enfin pouvoir la découvrir, quand je n étais plus avec mes parents.
    Et de même, il m a fallu attendre la retraite de mon père pour pouvoir apprendre à le connaître.
    Donc, je comprends très bien les commentaires qui disent: on ne les utilises pas tant que ça.
    Mais comme partout, y’a des avantages et des inconvénients.
    Il y en a qui ont des super CE, des supers mutuels. Que dire des billets d avions gratuits?
    Si on doit vraiment chercher des solutions, je pense qu on devrait voire plutôt du côté des salaires, et des régimes de retraite de nos chers ministres, députes, et leurs avantages (appartement social, franchement, avec le salaire qu ils se font, si nous on se pointait avec un tel salaire, les services ssalaire nous rieraient bien au nez!) et quelque soit leurs bords (gauche, droite, centre, etc!)
    Tout ça, ce n est pas des avantages que nous payons tous avec nos impôts?

  51. Arno dit :

    Je ne connais pas le fonctionnement interne de la SNCF et ne me permettrai donc pas de commenter le bien fondé de tel ou tel avantage social acquis par les cheminots.
    Je tiens juste à relever une inexactitude quant aux avantages en nature que peuvent être amenées à accorder à leurs salariés les entreprises privés.
    En cela , la réglementation est stricte : l’avantage ne peut excéder 30% du prix public de la prestation ou du produit fourni. Ainsi, contrairement à ce qui est indiqué dans l’article, la gratuité n’existe pas dans le secteur privé. Un repas pris par un employé de fast-food est réintégré dans le calcul des cotisations et de l’impôt sur le revenu. L’Urssaf exerce un contrôle extrêmement strict sur ce point et exige un décompte précis des avantages accordés aux salariés. En outre, si le bénéficiaire de l’avantage n’est pas le salarié lui-même, c’est l’intégralité de la valeur du bien ou de la prestation fournie qui est réintégrée dans l’assiette de cotisations et de l’impôt. Bref, la réduction est somme toute très limitée…
    En ce qui concerne les remises accordées aux collaborateurs des constructeurs automobiles, qui se situent entre 15 et 25% du prix catalogue du véhicule (selon la marque et la gamme choisie), elles ne constituent en rien un manque à gagner pour l’entreprise, bien au contraire. Tout d’abord, la réduction est calculée sur le prix catalogue et non sur un prix négocié auprès d’un concessionnaire. Ensuite, ces ventes sans intermédiaire ne supportent pas les coûts de reprise d’ancien véhicule, de distribution, de stockage, de réseau commercial, d’immobilisations financières, etc. En outre, elle génère une clientèle captive qui va ensuite faire entretenir son véhicule dans le réseau de la marque. Pour faire simple, en octroyant cet avantage, le constructeur empoche une marge bien supérieure à celle générée par une vente à un client lambda.
    Il convenait, de mon point de vue, de préciser ces points, afin d’éclairer les différents intervenants au débat.

    • tryskel dit :

      si l ’employer a une remise de 15 ou 25 pour cent sur le prix d’un véhicule obligatoirement ca se repercute sur la tva donc c’est aussi un manque a gagner pour l’état

  52. serge dit :

    Ne perdez pas de vue que beaucoup de cheminots (es) le sont de père ou mère en fils ou filles, donc pour les ascendants pas facilités supplémentaires à donner.
    Concernant les personnes bien intentionnés pour nous casser du sucre sur le dos, je vous demande quelle est votre profession avant de critiquer quoique ce soit. Et si je travaille si peu, que je gagne beaucoup, que j’ai autant d’avantage, pourquoi n’avez-vous pas postulé à la SNCF? Vous auriez connnu les joies de partir travailler le 24 décembre à 15H00 ppur revenir dans la nuit du 25 au 26 à 02h00….
    Les congés refusés en juillet aout, les congés dit d’été fin mai ou fin septembre
    Les retards aussi, comme les voyageurs le conducteur et le controleur sont aussi en retard avec des conséquences sur leur vies de famille et leur temps de repos
    Les réveils à 23h00 ou à 01h00, obliger de dormir le jour et j’en passe. …..
    Alors Messieurs Mesdames avant de voir la paille dans les yeux des cheminots voyez la poutre que vous avez dans le votre

  53. Wilfrid dit :

    Très bon article, je ne vais pas répéter ici ce que mes collègues ont déjà dit mais on est en droit de se demander qui paye et si on nous supprime les facilités de circulation alors qu’ils augmentent nos salaires.

    PS: bon commentaire Serge, entièrement d’accord.

  54. jObiwan dit :

    Bonjour,

    Voilà un excellent article. Le sujet peut être poussé encore bien plus loin. Effectivement, nombreux sont les cheminots à partir en vacances, malgré tout en voiture. De même, que pour le trajet domicile – travail, en voiture également. Donc un avantage que certains n’utilisent pas. A noter aussi qu’en théorie, concernant les impôts, il est difficile de se faire rembourser les frais de déplacements. La déclaration devra être dûment justifiée (horaire décalé, pas de gares à proximité, etc …).

  55. Celine dit :

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si l’agent sncf est obligé d’être l’allocataire responsable auprès de la CAF pour faire bénéficier des facilités de circulation à son enfant?
    Merci

    • Sylvain Bouard dit :

      Pas sûr d’avoir bien compris la question, mais, si ça peut aider, les prestations CAF sont au nom de mon épouse et mes enfants bénéficient quand même des facilités de circulation.

      Sinon, le mieux pour avoir une réponse, c’est de contacter l’agence famille.

  56. Annick dit :

    bravo encore!
    comme je le disais dans le com sur les rames TER…je viens en métropole, au moins une fois l’an et là je profite de mes FC….dans la mesure du possible je choisis les trains à 1euro50….
    que les places soient contingentées, je ne le savais pas!je n’en avais jamais entendu parlé pour les tarifs cheminots.
    s’il me fallait payer plein tarif, je ne pourrais pas voyager.

  57. Marcopaj dit :

    Bonjour
    Et qu’en est il des retraites ? Leur facilité de circulation est diminuée ? Sinon lorsque l’on travaille dans une petite entreprise ou association ( ce qui est mon cas) on a aucun avantage ( vacances, garde d’enfants…)
    Merci pour le blog

    • Sylvain Bouard dit :

      Les retraités n’ont plus de dispenses de paiement de la réservation. Ils peuvent par contre utiliser celles qui leur restent.

      Tout dépend de la petite entreprise. J’ai bossé dans une boîte d’info de 3 personnes, on pouvait commander notre matériel personnel chez le grossiste et on le payait donc HT. 19,6% de réduction, c’était plus que bon à prendre. Mon épouse travaille dans une boîte d’une grosse dizaine de salariés. Ils ont un treizième mois et un chèque cadeau de 100€ tous les ans à l’époque de Noël.

      Après, dans l’associatif, il est vrai que c’est souvent rien car ces structures dépendent des dons et ont, en plus, une fâcheuse tendance à considérer que leurs salariés sont là pour la beauté du geste.

  58. michel dit :

    bonjour
    je ne me sert jamais de mes facilites de circu pour les trajets prives.. je passe assez de temps ds le train pour le travail.. je suis chef de bord.. controleur ..si vous preferez
    sachant que un abonnement sncf france entiere (avec juste a payer ensuite les reservations des tgv des IC a resa obligatoires)… est facture 850 euros mensuels a nos abonnés…. selon vous que devrait me verser la sncf comme compensation si je perdais ces facilites de circulations (offertes a l origine par le sncf nouvellement cree pour attirer des salaries et les faire travailler loin de leur famille) et combien cela lui couterait au niveau national si elle faisait de meme pour tous les cheminots en activite et les retraites (et je ne parle meme pas des ayants droit)…
    dans le cas present je ne coute rien en transport a mon entreprise..

  59. michel dit :

    donc deux solutions… si on me supprime ces facilites de circulation

    soit on remplace ces facilites de circulation par une voiture de fonction.. car au vu de mes horaires decales je viens au taf en voiture car pas de trains a ces heures la…
    soit on me verse une compensation… allez disons 850 pour faire le deuil de mes facilites de circulation
    et 850 de plus pour celles de ma femme et de mes eux filles.. qui elles aussi ne prennent jamais le train…. lol
    ca ce serait un geste pour le pouvoir d’achat…
    autre chose .. le fait d’etre present ds un train.. meme en vacance en repos…. implique pour tout cheminot digne de ce nom de se mettre a dispo du chef de bord si le besoin se presente.. par ex en cas de retard, d’acident de personne d’agression… ces « voyageurs gratuits » constituent pour l’entreprise une main d’oeuvre gratuite.

  60. aernout dit :

    mon ami est cheminot, et j’aimerais savoir où s’adresser pour obtenir les facilités de circulation, nous habitons bourgoin-jallieu en isère, merci

  61. IOX dit :

    Bonjour,

    Pour compléter votre propos et notamment apporter une correction, sachez que, s’agissant des militaires, le Ministère de la Défense indemnise en intégralité la SNCF des 75% de réduction accordée à ses personnels en raison de la disponibilité et de la mobilité statutairement imposées.

    La Cour des Comptes a, à l’instar des recommandations faites pour cet avantage en nature accordé aux personnels de la SNCF et leur famille, dénoncé les réductions accordées aux personnels militaires…

  62. GUENEDAL dit :

    Ma fille prend l’autocar TER avec l’appui de la carte d’identité sncf. (Pas de ligne SNCF) Est-ce qu »elle doit payer ou pas ? Cordialement

    • Sylvain Bouard dit :

      Si ce n’est pas une ligne à tarification SNCF, paiement au tarif public. Si c’est une ligne à tarification SNCF, tarif ayant droit à 90% ou gratuité si elle utilise un ficher de dispense.

  63. DaddyK dit :

    Intéressant ce raisonnement sur le manque à gagner. Si j’extrapole un peu, ça légitime donc la fraude dans les cas où le train n’est pas plein non ? C’est vrai quoi ! En quoi la SNCF perd-elle de l’argent à me laisser monter gratos dans un train qui de toutes façons va circuler, avec ou sans moi !
    Décidément n’importe quel argument fallacieux est possible quand il s’agit de défendre ses « petits » avantages…

  64. Gégé48 dit :

    Toutes ces réactions me font réagir
    C’est un sujet brulant, et toujours à polémique
    Mais nous connaissons tous ces refrains depuis longtemps, et si on regardait plutôt du coté de nos politiques (de droite et gauche confondus) qui cherchent la m….., en désunissant la classe ouvrière, ce sont eux qui se gavent sur notre dos, avec leurs avantages exhorbitants, ouvrons grands les yoeux, ce sont eux qui nous coutent cher, et je ne parlerai de leurs scandales (à répétition) financiers, magouilles ect, mais dans quel monde pourri vivons nous, alors de grâce laissez la classe ouvrière tranquille, nos petits avantages ne sont qu’une goutte d’eau, qui nous sont repris petit à petit, pensons à nos anciens qui eux s’étaient battus durement pour que notre vie de travailleurs soit un peu meilleure.
    Qui cherche le trouble, ramasse la tempête, c’est leur but !

  65. Emmanuel dit :

    Bonjour à tous

    Je me posai la question s’il y avait une déclaration fiscale de l’avantage en nature puisque il a l’air difficile de la valoriser.
    Je comprendrais bien au niveau du salarié SNCF que l’employeur puisse faire une déclaration mais quid des autres ayants droits ( retraités…)
    De mon côté je suis au statut IEG (EDF) autres statuts sous les feux des projecteurs qui paye de l’impot sur son avantage en nature lié au tarif de l’éelectricité
    Merci d’avance de vos réponses à ma petite interrogation.

    • Sylvain Bouard dit :

      Aucune déclaration fiscale. J’ai entendu dire que ça avait été compensé par je ne sais plus quel blocage salarial mais je n’en sais pas plus que ça.

  66. Moreau dit :

    Bonjour

    Quelqu’un vend sur le bon coin des, billets de train à tarif réduit, il se dit travaillant pour la sncf et a le droit à des billets, qu’il revend en mettant le nom de l’acheteur dessus.
    Est ce que cette pratique est possible ou dans tous les cas le voyageur devra justifier travailler à la sncf ou être le conjoint d’un agent ?
    Merci

    • Sylvain Bouard dit :

      Nos billets à tarif réduits sont valables accompagnés de notre carte professionnelle. Ceux de nos ayant-droits ne sont valables qu’accompagnés de leur carte d’identité SNCF. Ces deux types de cartes sont nominatives et avec photo. Grosse arnaque ou amende garantie.

  67. Henry dit :

    « Du côté des ayants droits, notre conjoint et nos enfants disposent d’une réduction de 90% sur tous les trains ainsi que de 16 trajets gratuits dans l’année. »

    A noter que les enfants/étudiants peuvent avoir les trajets illimités pour les trajets école – domicile. (hors résa)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*